L’Europe en phase de développement de la 6 G

L’union Européenne est actuellement en train de préparer le déploiement de la 6G pour les années à venir. Pour ce faire, elle a élaboré un projet de développement et s’est alliée avec les marques Ericsson et Nokia. Par ailleurs, il faut dire que l’UE est grandement dépassée par le fabricant Huawei en ce qui concerne les équipements pour la 5G.

Vers un projet 6 G pour obtenir son indépendance en réseaux mobile

Le géant Huawei a récemment fait la présentation de sa toute première usine hors de Chine. Celle-ci sera utilisée dans le cadre de la production des éléments composants des antennes 5G. D’autre part, l’Europe souhaite obtenir son indépendance sur ses réseaux mobiles afin d’échapper aux risques d’espionnage.
Ainsi, vu que l’évolution de la 5G est lente dans l’UE notamment en France, l’Europe compte lancer des projets innovants afin de développer la 6G. En cela, elle compte sur ses fabricants tels que Nokia et Ericsson.

La 6G : un réseau aux performances incontestables

La 6G est un réseau innovant dont le déploiement ne pourra pas se faire avant 2030. Cette date coïncide d’ailleurs avec l’activation de la technologie 5G sur toute la France.
Bien qu’il n’y ait pas encore de tests réalisés à ce sujet, les estimations sont tout de même rassurantes. En effet, d’après les équipementiers télécoms, la 6G devrait être d’une rapidité 100 fois supérieure à celle de la 4 G et 10 fois supérieure à celle de la 5G.
En ce qui concerne la sécurité et la stabilité, le chargé de la stratégie Ericsson France souligne qu’il est important que la confidentialité soit respectée. Et pour cause ? Ils sont toujours aussi dépendants des réseaux mobiles. Il ajoute également que la 6G devra présenter un aspect écologique afin d’attirer les utilisateurs qui sont déjà réticents envers les impacts de la 5G sur l’homme et l’environnement.